En juin 2017, nous sommes un groupe de huit habitants de Carrières-sur-Seine qui créent l’association Les Incroyables Comestibles de Carrières-sur-Seine. Six mois plus tard, nous signons une convention avec la mairie pour la mise à disposition d’un terrain de 40 m2 situé aux abords du conservatoire communal. Ce terrain qui était une pelouse peu entretenue se transforme alors en un jardin-potager. Une dizaine de légumes et d’aromates y sont cultivés avec succès. Le potager est entièrement ouvert et sans aucune barrière. Les personnes de l’association cultivent le potager en s’inspirant de la méthode de permaculture de la Ferme du Bec Hellouin. La récolte est accessible et gratuite à tous.

Janvier 2019, la convention avec la mairie est modifiée pour ajouter un deuxième terrain de 50 m2 situé à côté du premier. Fin février, nous installons une aire de compostage collective à côté d’un parking à 20 mètres du potager. Les deux composteurs de 400 L chacun sont ouverts à  tous pour y déposer des déchets de cuisine. Le compost produit est destiné à fertiliser la terre du potager. La mairie autorise et aide l’installation de deux récupérateurs d’eau de pluie accordés à la gouttière du bâtiment du conservatoire.

Sur ce deuxième terrain, en plus des légumes, nous avons planté en 2019 deux pommiers (variétés « Jonagold » et « Melrose ») et deux poiriers (variétés « Doyenne de Comice » et « Conférence » ) en forme « verrier ». Afin de favoriser la diversité biologique, en mai 2020, nous avons fabriqué et installé un bassin d’eau de 350 L. Nous y avons introduit des plantes aquatiques et quatre poissons rouges. 

Toujours dans l’esprit de favoriser la diversité cultivée,  nous mettons en place une grainothèque en novembre 2019 dans La Théière Apprivoisée, salon de thé à Carrières. Au printemps 2021, nous avons fabriqué une boîte à graines et l’avons installée sur le potager pour faciliter les échanges de graines. Tout le monde peut venir déposer et récupérer des graines potagères ou des graines de fleurs. 

Février 2020, la mairie nous met à disposition un nouveau terrain de 100 m2 dans un autre quartier de la ville (allée Georges Bernanos, derrière la crèche les diablotins). En même temps, une nouvelle aire de compostage collective est créé à proximité du potager en partenariat avec la ville. Les trois composteurs de 600L chacun accueillent les apports des déchets végétaux de cuisine des habitants pour assurer la fertilisation du potager avec un compost très local !

Nous voulons de plus en plus intégrer l’accueil de la vie sauvage à la fois végétale et animale dans nos potagers cultivés. Nous décidons ainsi planter une haie comestible dans le deuxième potager pour offrir un habitat et la nourriture à de multiples animaux (insectes, oiseaux…) et nous optons laisser l’herbe sauvage pousser dans des zones non cultivées du potager.